vendredi 28 février 2014

8 mars – Manifestation de soutien au quartier des Lentillères !

Manifestation pour la défense du quartier libre des Lentillères !
Pour l’accès à la terre – Contre la marchandisation de la ville !

[1] Pour plus d’informations, voir notre « lettre ouverte aux dijonnais et dijonnais-e-s » : http://lentilleres.potager.org/2014/01/27/lettre-ouverte-aux-dijonnais-et-dijonnaises-depuis-le-quartier-des-lentilleres/

manif_8-mars-Lentilleres-diff-WEB

mardi 25 février 2014

Journée de soutien d'Emmanuel Giboulot

 Le soleil était de la partie pour réchauffer les cœurs des nombreuses personnes qui sont venus soutenir Emmanuel Giboulot ! Petits et grands ont partagé un pique-nique dans une ambiance chaleureuse et conviviale. Une journée remplie d'émotion surtout pour lui et son épouse! Les différents témoignages d'amitié et de solidarité sont parvenus de toute part!
Quelle belle preuve de persévérance et de conviction nous montre ce couple! Merci pour leur courage, pour cette leçon de vie, pour cette amour de la terre!
Carole porte dans son cœur les incroyables comestibles depuis ce jour!
Merci encore!

Pour en http://www.journaldelenvironnement.net/article/justice-la-biodynamie-marque-un-point,43235?xtor=EPR-9# 











 


Le viticulteur bio ressort libre du tribunal !La procureure requis une amende de 1000E
Il n'ira pas en prison... Certes, mais ce n'est pas suffisant, car maintenant, il y a risque de jurisprudence sur cette situation, et ça, c'est fâcheux... encore que, rendez-vous le 7 avril pour savoir si la parquet sera entendu (et donc voir si oui ou non jurisprudence il y aura)...

lundi 24 février 2014

1 an déjà!!!

Voilà déjà un an et un mois que les 1ères jardinières ont  été fabriqué, Les enfants et moi avions voulu faire de la ville de Besançon un endroit ou nous pouvions faire " de la nourriture à partager" !
Je ne savais pas vraiment comment on allait s'y prendre, nous n'avions pas grand choses...










 juste l'envie de semer sa graine!
L'idée avait fait son chemin l'envie avait fait son nid nous avions fait confiance en la vie
  elle nous avait guidé pas à pas vers notre nouveau essaim....


Merci 
l'univers
de ce présent!

dimanche 23 février 2014

samedi 22 février 2014

COLLECTIF DE SOUTIEN A EMMANUEL GIBOULOT


COLLECTIF DE SOUTIEN A EMMANUEL GIBOULOT


Emmanuel Giboulot est convoqué au tribunal de Dijon le 24 février à 13h30 pour avoir refusé d'utiliser un dangereux pesticide.

Dès 12h ce jour-là, son collectif de soutien appelle à se rassembler, et propose de pique-niquer devant le bâtiment en guise de manifestation.

Depuis Besançon nous sommes une dizaines de personnes à nous déplacer pour se joindre au mouvement de soutien, si le cœur vous en dit venez nous retrouver au 32 rue Fanart à 10h à Besançon 

Le collectif de soutien est composé de : Attac, Cap 21, Clapen 21, Collectif 21 « ni OGM, ni pesticides », Connaissance de la santé, Confédération Paysanne, Dijon-écolo.info, Ensemble, Europe Ecologie les Verts, Europe Ecologie Bourgogne, IPSN, Faucheurs volontaires d’OGM, GAB 21, Greenpeace, Les Amis de la Terre Côte d’Or, Nature et Progrès 21, NPA, Quetigny-Environnement, Slow Food 21 et Veille au grain-Bourgogne.




   Écoutez le témoignage d'Emmanuel et relayez son message :
http://ipsn.eu/petition/viticulteur.php/fb5
 




mardi 18 février 2014

Un peu de pratique...


Les bonnes associations au potager : l'union fait la force


L'association de certaines plantes entre elles permet d'obtenir de belles récoltes et d'avoir un beau jardin en aidant le jardinier à limiter voire éviter l'utilisation d'engrais chimiques et pesticides. Certaines plantes aromatiques, grâce à leurs odeurs particulières, peuvent éloigner voire éliminer des insectes nuisibles.
Cette méthode appelée le « compagnonnage » est issue de l'observation et de la pratique... Pourquoi ne pas essayer !

Quelques exemples : 

- Plantez des myosotis autour de vos pieds de framboisiers pour tenir éloigner les vers du framboisier.
- En association avec la menthe ou de la sauge, le fenouil protègera les choux des chenilles et des papillons.
- La bourrache attire les abeilles, fait fuir les limaces, réduit les doryphores, éloigne les vers des tomates. Elle est appréciée des pommes de terre, courgettes, choux, fraisiers, tomates.



dimanche 16 février 2014

Fin de l'Occident, naissance du monde : Hervé Kempf à Besançon


« il ne s'agit plus de répartir l'abondance, l'enrichissement sans fin promis par la croissance, mais d'organiser la sobriété» 
(Hervé Kempf)


Marie-Pierre Grassi (Université populaire d’Arcueil) : "Vous avez su dire ce qui est en évitant de décourager et de céder au pessimisme. C’était une nourriture solide, durable, consistante, qui donne envie de se retrousser les manches."


vendredi 14 février 2014

1200 médecins signent un appel contre les pesticides




Près de 1 200 médecins de France métropolitaine et des Antilles ont signé un appel mettant en garde contre la dangerosité des pesticides, a-t-on appris mardi auprès du coordinateur de l’appel. «Nous ne cherchons pas à montrer du doigt une profession, mais chacun doit prendre ses responsabilités. A nous d’assumer les nôtres en alertant sur les dangers de ces produits, particulièrement pour certaines catégories de la population, ceux qui y sont le plus exposés, ainsi que les femmes enceintes et les enfants» explique le Dr Pierre-Michel Perinaud, médecin généraliste à Limoges.

(extrait de www.liberation.fr)

Marci, une fermière urbaine



À Montréal, une habitante inspirée par les Incroyables Comestibles crée en pleine ville une ferme urbaine pour s’ouvrir sur les autres. L’agricultrice solidaire présente sa démarche comme une invitation à repenser la planification urbaine. À l’instar de Mary Clear et Pam Warhurst, co-fondatrices du mouvement Incredible Edible Todmorden, au Royaume-Uni, Marci raconte son désir de créer un lieu d’expérimentation pour mieux partager expertise et savoir.


mercredi 12 février 2014

Un comestible devient une arme contre Monsanto!



Un gène de résistance est passé d’un OGM à l’amarante. Cette adventice envahit maintenant les terres cultivées aux Etats-Unis. 

Pas marrante, l’amarante…





... et plus encore...

Les mauvaises herbes deviennent résistantes elles aussi au Roundup, elles se multiplient très vite et envahissent les champs de soja, de maïs, de coton et de colza. 
Près de 8 millions d'hectares sont d'ores et déjà infestés. «Avec les herbicides, il se passe la même chose qu'avec les antibiotiques. À les utiliser trop souvent et systématiquement, ils perdent leur efficacité car les plantes développent des résistances», explique Xavier Reboud (Inra de Dijon).

en savoir plus

lundi 10 février 2014

Les Incroyables Comestibles de Besançon dans Marie-Claire !


Portrait du mouvement et de Linn Linn, une des 4 personnes qui ont lancé 
les Incroyables Comestibles sur Besançon

dans un dossier intitulé "Aider les autres sans aller au bout du monde"

Petite remarque qui a son importance... 
Marie-Claire s'est permis de prendre quelques "libertés" d'interprétation des photos à travers leurs légendes. Tous ceux qui ont participé à la création du jardin en "trou de serrure" savent que l'endroit d'implantation était, non pas une friche mais,  juste un bout de pelouse dont le seul défaut était ne pas être comestible !

Cliquez sur l'image pour lire l'article



dimanche 9 février 2014

Des abeilles et des Hommes




Plus d'un tiers de nos denrées alimentaires relèvent de la pollinisation des abeilles. Albert Einstein aurait dit : « Si un jour les abeilles disparaissaient, l'extinction de l'humanité aurait lieu quatre ans plus tard. » En partant d'un apiculteur dans les montagnes suisses, Markus Imhoof a voyagé à travers le monde afin d'interviewer des scientifiques. Il parle de l'intelligence phénoménale des abeilles et de leur cohabitation sociale. Des abeilles et des Hommes n'est pas juste un film en plus sur cet évènement médiatique qu'est la mort des abeilles. Il parle de la vie, des hommes et des abeilles, du zèle et de l'avidité, de super-organismes et de l'intelligence collective.

Pour voir le film en entier, cliquez ici.

***


Le terme pollinisation désigne le transport des grains de pollen jusqu’aux stigmates (d’une même fleur ou d’une fleur d’une même espèce). Ce processus débouche sur la fécondation de l’ovule par le pollen, et permet donc d’assurer la reproduction des plantes, avec la formation de nouvelles graines.
(extrait de www.jacheres-apicoles.fr)


Pour en savoir sur le principe de pollinisation, cliquez ici.



mercredi 5 février 2014

Un peu de pratique...


Comment cultiver (et récolter) herbes aromatiques 
et plantes sauvages 

Voici quelques conseils pratiques pour y parvenir :
- Tout d’abord, vérifiez votre terrain et en particulier l’endroit où vous comptez faire vos plantations. Choisissez l’emplacement le plus éloigné possible des sources polluantes, à l’abri du vent et du froid intense ; assurez-vous en outre que le terrain soit bien drainé, sans stagnation des eaux. En fonction des espèces sélectionnées, il sera nécessaire de choisir un endroit bien ensoleillé (pour les espèces héliophiles) ou au contraire ombragé (pour celles ayant besoin de pousser à l’abri de la lumière directe du soleil).
- Le terrain doit être bien drainé et dégagé de toutes mauvaises herbes qui pourraient ôter aux plantes les nutriments nécessaires et étouffer leurs racines ; binez régulièrement et contrôlez périodiquement l’état de santé de vos plantes, afin de pouvoir intervenir rapidement en cas d’attaques parasitaires ou de maladies cryptogamiques.
- Les arbustes doivent être soutenus à l’aide de tuteurs ; la taille régulière de ces derniers limitera leur croissance excessive, ce qui entraînerait l’affaiblissement du tronc. Pensez à ôter régulièrement les feuilles, fleurs et autres branches sèches.
- Aux plus ‘vieilles ‘ plantes, adjoignez toujours des ‘jeunes’ pousses.
en savoir plus

***

BONUS

Plantes sauvages à cuisiner :
cliquez ici

lundi 3 février 2014

A Dijon, un oasis de verdure résiste joyeusement au béton de la ville


La mairie de Dijon veut détruire sept hectares d’anciennes terres maraîchères pour construire un "écoquartier". Pour préserver la dernière portion de ceinture verte de Dijon, la résistance est plus vivante que jamais au quartier libre des Lentillères, où des terres sont occupées depuis 2010.



dimanche 2 février 2014

Le curcuma : le comestible santé


Un antidépresseur naturel aussi puissant 
que le meilleur médicament et sans effets secondaires!

(fotolia.com)

Selon une récente étude clinique publiée dans une revue de premier plan, "Phytotherapy Research",il a été démontré que des extraits de curcuma offrent des avantages importants pour la santé. On connaissait déjà les propriétés anti-inflammatoires et anti-cancer du curcuma, mais on connaissait moins ses effets sur le psychisme et le comportement.

en savoir plus


***
Fort effet antioxydant ayant une action préventive contre le cancer

Aucune plante n'a fait l'objet d'autant d'analyses, d'essais et d'expériences pendant ces 15 dernières années. Et aucune d'elle ne présente autant de principes actifs utiles pour prévenir ou résoudre des problèmes de santé très différents. La curcumine qu'il contient entre autres a fait ses preuves dans le domaine du cancer par exemple.
Particulièrement bien adapté à notre climat et acceptant de nombreux types de sol, le curcuma est promis à un bel avenir.

***