jeudi 10 avril 2014

jardin en permaculture : quelques techniques…


 La permaculture est une science qui vise à l’installation de
communautés humaines durables. Elle touche de nombreux sujets :
l’habitat, l’eau, l’énergie, l’agriculture, l’humain mais surtout
la production nourricière, dont le potager est d’un des organes
importants. Tour d’horizon de certaines techniques de permacultures
utiles au potager !
Tout d’abord le cœur de la permaculture est le design ou la
planification. Ce qui veut dire que chaque éléments de votre potager
sera placé de manière réfléchie en ayant tenu compte de ces
besoins, ainsi que de sa production. Donc tous travaux commencera par
un plan réfléchi et une étude de vos objectifs au jardin.
Ensuite les interrelations bénéfiques entre les plantes seront
privilégiées, l’exemple des trois sœurs, utilisées depuis
longtemps par les mayas est très probant: courges, haricots et mais
sont cultivés ensemble et mutualisent leurs forces. Chaque éléments
prends ses nutriments à des profondeurs différentes dans le sous
sol, et certaines plantes fertilisent même leur collègues. Le mais
va pousser et servir de tuteur aux haricots, la courge, quand à elle,
va couvrir le sol avec ses grandes feuilles, stopper l’évaporation et
donc retenir l’humidité. Nous aurons donc une triple coopération et
récolte sur un même espace.

Les 3 soeurs
Il est souvent utilisé en permaculture, la technique des buttes de
cultures. Elles présentent plusieurs avantages :
* Plus d’espace disponible pour cultiver, pour la même emprise au
sol,
* Une quantité de substrat augmentée pour un développement plus
important du système racinaire et par incidence une meilleure
production,
* Moins d’effort pour le jardinier qui se baisse moins, l’eau ne
stagne pas dans la butte,
* La température du substrat est améliorée car le soleil la
réchauffe plus facilement et plus rapidement….
Dans ces buttes, l’association des cultures est essentielle. Certaines
espèces s’entraident et d’autres ne peuvent pas se supporter. Tous
les ouvrages de jardinage bio présentent maintenant comment organiser
se compagnonnage.

Une butte de culture
Le jardinage bio-intensif est lui aussi de plus en plus utilisé par
les permaculteurs notamment dans les petits espaces. Il s’agit de
préparer la terre par un double-bêchage (deux hauteurs de bêche),
soit environ 60 cm, ce qui permet d’aérer fortement le sol, et de
permettre aux racines de s’implanter très profondément dans
celui-ci. Il faut savoir qu’une racine de Laitue « heureuse » peut
descendre à -60cm! Les semis et plantations seront installés très
serrés dans cette méthode, de manière a vraiment intensifier le
rapport rendement/espace et pour créer un couvre-sol vivant. Pour
cela le sol devra être enrichi en nutriments régulièrement et la
recette miracle est un compost bien réalisé (valable d’ailleurs pour
toutes ce techniques!).

Jardinage bio-intensif
Le tas de compost devra être bien équilibré, une couche de
matériaux azotés (verdure) de 15cm, une couche de matériaux
carbonés de 15 cm, un peu de terre végétale riche 5cm, des
minéraux, ou plantes qui en apportent : algues, consoude, ortie, os
brulés, coquilles d’œufs broyées, et essayez d’incorporer aussi
du fumier de vache, de cheval, de la fiente de poule etc…Vous pouvez
aussi incorporer un peu de cendres pour sa teneur en potasse, mais
allez-y doucement! Plus les apports dans le compost seront
diversifiés, plus vous armerez vos futures plantes contre les
agressions! N’oubliez pas d’apporter la matière principale à la
réussite de votre compost, beaucoup d’eau! Et veillez, à ce que
l’humidité et la température reste constante (pas plus de 55°c,
vous perdrez sinon beaucoup de carbone et donc de sol dans la
réaction).

Un compost en cours de réalisation
Enfin, une autre des clés du jardinage en permaculture est le fait de
couvrir le sol d’un mulch de paille, de feuilles, bois fragmenté,
cartons etc…Ces matériaux vont permettre de conserver l’humidité
dans le sol, de le protéger des fortes pluies et de l’érosion, de
nourrir sa fertilité avec l’aide des micro-organismes et des vers, et
enfin il coupera l’arrivée de lumière et diminuera considérablement
l’invasion de vos belles cultures par des indésirables.
Comme vous le comprenez, il n’est pas nécessaire d’acheter quoi que
ce soit pour faire pousser vos légumes, la nature nous a déjà tout
donné. En suivant ces principes simples, vous vous apercevrez que
vous ne travaillerez pas beaucoup plus, que vous économiserez de
l’argent et que vous obtiendrez de plus belles récoltes! L’étape
suivante sera elle aussi très importante, mais pour un autre article
: la production de vos propres semences! Allez, au boulot!


 http://www.permaculturedesign.fr/jardin-en-permaculture/

Comment faire pousser des Champignons Magiques avec un Kit de Culture

Envie de Champignons?
Faites pousser vos propres champignons magiques


J'ai découverts ces blogs bien fourni pour satisfaire notre faim de savoir et notre soif d'apprendre! Maintenant à nous de jouer!

http://www.champignons-magiques.com/2013/11/comment-faire-pousser-des-champignons.html

Fée maison!!!

http://www.cfaitmaison.com/divers/culture-champignon.html 

Linn-linn

lundi 7 avril 2014

Planoise s'éveille!!!


Aperçu des travaux en cours au jardin de Cassin, qui avancent petit à petit. Le projet, réalisé sur la base du groupe « Les incroyables comestibles Besançon » avec l’aide précieuse de celui-ci, tient en un principe aussi simple que bénéfique : se réapproprier l’espace public (devantures d’herbe inutilisées, terrains en friche, carrés insoupçonnés...), pour y implanter une vie verte et conviviale à travers l’édification de petits potagers pédagogiques, collectifs, et populaires.


Pousses éthiques et bios, universalité de réalisation et de destination, autogestion et horizontalité, sont autant de conceptions intrinsèques à l’œuvre. Dispositions initiées depuis des années par l’organisation au sein de la capitale comtoise, le relais a été pensé et mis en œuvre par un petit groupe d’habitants pour la première fois dans ce quartier. Jeudi dernier, le coup d’envoi était donné, après des échanges avec l’entreprise Néolia (propriétaire du site) qui a accepté l’action.

Avec l’activité les curieux se sont pressés, et particulièrement les plus jeunes ravis de pouvoir s’amuser aux abords et travailler la terre. Pique-nique et coloriages achevaient la journée. L’ouvrage se poursuit et se dessine à présent presque complètement, pour être à terme détenu et conduit par toutes les bonnes âmes de la zone. Probablement le début d’une belle aventure, les rêves et possibilités ne manquant pas à #Planoise. Suites à venir que je ne manquerais pas de partager.



Texte de Toufik 


 

Le jardin Van Gogh

Il est 14 h ce dimanche 4 avril lorsque nous arrivons square Van gogh à Planoise avec, dans la voiture, les plants de légumes, de fleurs et d'herbes aromatiques.
Des adolescents, filles et garçons, sont déjà là et finissent de transporter dans un caddie les pierres qui vont servir à construire la "keyhole" ou trou de serrure sur le petit terrain que Néolia a gracieusement mis à disposition des Incroyables Comestibles. Elles sont grosses et lourdes ces pierres, pas faciles à manipuler mais les ados ont l'air de bien s'amuser à soulever et charger à
transporter et décharger ces centaines de kilos de pierraille !
La veille, quelques personnes du collectif ont apporté et stocké sur place terre, compost, cartons, paille, bois et pierres indispensables pour réaliser la structure.

À 14h 30 le matériel est prêt et la "main d' œuvre" , composée d' une dizaine de membres des IC, de parents et d'une vingtaine d' enfants habitant le quartier, est au rendez-vous.
Commence alors un incroyable ballet d'allées et venues. Le petit square fourmille de personnes affairées.
Déposées sur un coin de pelouse, des pinceaux, des tubes de couleurs, des feuilles de papier attendent les enfants qui ne tardent pas à se mettre à dessiner assis sur le trottoir ou dans l'herbe. Après avoir délimité la surface du futur jardin, grands et petits montent le mur de pierres, puis étalent les cartons sur toute la surface du trou de serrure, vient ensuite le tour des morceaux de bois et celui du compost et de la paille et enfin la couche de terre est déversée et tassée.
Voilà c'est prêt, on peut planter !
Enfants et ados s'en donnent à cœur joie, et les plants de salades, les poireaux, les bulbes d'oignons trouvent leur place dans la terre et côtoient ici un plant de fraisier, là une touffe de menthe ou de ciboulette ou encore un beau pied de soucis.
Le résultat est très réussi, les yeux brillent, sur les lèvres il y a de grands sourires...
Tout le monde se désaltère alors et déguste les gâteaux apportés par des parents.
Des habitants du quartier voyant de leur fenêtre toute cette activité viennent se renseigner, discuter. Il y a même quelqu'un qui offre une bouteille de jus de fruit ! Tous pensent que c'est une bonne idée d'avoir installer là ce jardin à partager et chacun exprime le désir de le garder en bon état !
Des enfants attendent calmement leur tour pour manger une crêpe que cuisine sur place un membre du collectif tandis que d'autres dessinent encore. Les dessins sont tous réunis sur un grand panneau qui trouvera bientôt sa place au jardin. En attendant c'est sur le mur que les enfants écrivent à la craie rose "Jardin Van Gogh". C'est ainsi qu'ils l'ont eux mêmes baptisé.
Une jeune fille pense à construire une pancarte qui demande à tous et en plusieurs langues d'en prendre soin et aussi de surveiller les chiens pour qu'ils ne viennent pas piétiner ni faire leurs besoins dans les plantations ! Une initiative qui en dit long...
L'après-midi touche à sa fin, il est plus de 18h quand nous quittons le lieu, après avoir tous ensemble rangé le matériel et pris soin de ne rien laisser traîner...
Tout s'est passé dans la bonne humeur, sans fausse notes, sans tensions, chacun apportant "sa pierre" selon son désir, en toute autonomie.
C'était ma toute première participation à une action des Incroyables Comestibles de Besançon et à voir l'énergie et le cœur que les habitants du quartier ont mis dans la création de leur Jardin partagé, ça donne envie de recommencer !
Le "jardin Van Gogh" va durer, perdurer, grandir et fleurir, c'est ma conviction et je pense qu'elle est... partagée par toutes celles et ceux qui étaient présents...
Un grand merci et un grand bravo à toutes les personnes, parents, enfants, ados, membre des IC, qui en donnant temps et énergie et en mettant en commun savoir faire et savoir être ont permis de faire aboutir, en se l'appropriant, ce beau projet qui met en pratique la valeur Partage et celle de Gratuité !
VP



vendredi 4 avril 2014

La bio dans les étoiles

 



j'en ai l'eau à la bouche!
J'ai bien envie de me mettre à table pour cette belle journée en perspective!!


Linn-linn

Gouter improvisé!!!



Nous vous annonçons  la mise en œuvre du Jardin  à Planoise sur une parcelle que nous laisse Néolia. Ce chantier démarre sur les chapeaux de roues et vous êtes tous invités à venir participer à sa création, Nous avons déjà rendez-vous avec plusieurs enfants du coin qui sont très enthousiastes.
 
Nous vous attendons donc Dimanche 6 Avril (ce week-end) à partir de 14h, Square Van Gogh pour semer, planter et partager un goûter ensemble. 
 
 

A dimanche!!! Venez nombreux!

Promesse d'abondance

 Muriel et Luc souhaitent se joindre à nous dès que possible, sur le berge, le long du Doubs...depuis leur péniche la vue est tout de suite différente! Retroussons nos manches, munis de volonté et d'imagination..n’oublions pas pioches pelles et graines et bonne humeur pour faire de la promenade détour délicieux!
Merci pour le partage!





Aline ses enfants et Aurore...dans le quartier de planoise démarre au quart de tour avec l'enthousiasme des enfants du quartier! Un Gouter créatif et improvisé aura lieu ce dimanche...avec tous ceux qui souhaitent...Alors venez nombreux !!! Dimanche 6 avril au square Van Gogh !
A Dimanche!!!



Au campus, les bacs désespèrent de belles plantes ..retroussons nos manches encore une fois et le tour sera joué!

Merci pour cette belle promesse

Linn-linn

petit tour de piste

 Voilà un an que nous sommes sur la piste de l'abondance partager, quelques un d'entre nous faisons le tour des jardinières tandis que d'autres s’affairent à en fabriquer de nouvelles!!!
Nous avons aussi des nouveaux lieux à investir et l'enthousiasme est encore une fois au rendez-vous!
Le printemps est bien là, nous aussi prêts à semer de nouvelles graines dans le coeur et dans la ville!
Nous vous donnons un aperçu des premières coups de pioches...d'autres photos vont suivre au jour le jour car nous n'avons pas encore fait le tour! Oui ce n'est que le début!

 Les Torcols








Cité de l'observatoire




Keyhole square Charmont
Rue du Coteau


Rue de Vesoul...où malheureusement les boulangers sont partis! Cela ne nous a pas empêché de continuer notre action! en espérant que le nouveau propriétaire apprécie notre démarche! En attendant poireaux, choux, mélisses, menthe, fraisiers, ciboulettes et quelques pieds de soucis trouvent place en ce lieu!
La dernière jardinière fera peau neuve avant de se montrer !!! Alors armons nous de patience avant de continuer le tour de piste!


 Merci de votre visite



jeudi 3 avril 2014

Pourquoi semer des engrais verts de printemps ?


"Je sème des engrais verts : pour un potager sain et productif" 

Résumé

Cultiver les engrais verts est une technique simple accessible à tous les jardiniers et très utile au jardin bio. En effet, la phacélie, comme la moutarde, le seigle, la vesce... décompactent et ameublissent le sol grâce à leurs robustes racines. Ce faisant ils facilitent notamment l'installation des vers de terre dans le sol, ces précieux auxiliaires du jardinier, et l'élaboration naturelle et sans effort d'une terre aérée et meuble... 
 
Description de cette image, également commentée ci-après
La phacélie à feuilles de tanaisie (Phacelia tanacetifolia) est une plante herbacée annuelle de la famille des Hydrophyllacées (Boraginaceae selon la classification phylogénétique).
Originaire du nord du Mexique et du sud de la Californie, cette plante est particulièrement intéressante en agriculture et apiculture.
La moutarde (du latin mustum ardens, « moût ardent ») est un condiment préparé à partir des graines d'une plante de la famille des Brassicaceae, appelée aussi moutarde. Ces graines sont petites, d'un diamètre approximatif de 1 mm. Leur coloration varie entre le blanc jaunâtre et le noir selon les espèces et participent à la teinte du condiment.

La Vesce commune (Vicia sativa) est une plante herbacée annuelle de la famille des Fabacées souvent cultivée comme plante fourragère.

Voici quelques sites qui nous mettront un peu de lumière dans cette histoire!



http://www.terrevivante.org/245-engrais-verts-plantes-miracle.htm

et pleins d'autres sites riches sur le sujets vous attireront l’œil!

Linn-linn

Conférence: le jardin à but thérapeutiques



mercredi 26 mars 2014

Violette

Saviez-vous que ?

 Selon le positionnement des pétales, les espèces sont appelées « violettes » ou « pensées ». Les violettes sont parfois appelées « herbes de la Trinité ».

mais encore...que... Dans le langage des fleurs, la violette représente la timidité, la modestie et la pudeur, par allusion à la petite corolle qui semble hésiter à sortir de son écrin de feuilles. Bleue, elle témoigne de la fidélité ; blanche, elle évoque le bonheur champêtre. Toujours dans le langage des fleurs, la violette symbolise l'amour secret. C'est ce que signifie en principe l'offrande d'un bouquet de violettes. Ainsi, dans la série romanesque des Jeunes Filles, d'Henry de Montherlant, Andrée Hacquebaut dépose un bouquet de violettes devant la porte de Pierre Costals, dont elle est amoureuse, ce qui plonge Costals dans l'embarras.

 

Et ça se mange ?

Pour en savoir plus cliquez  ici

http://www.passeportsante.net/fr/Solutions/HerbierMedicinal/Plante.aspx?doc=violette_hm

lundi 24 mars 2014

L'ortie ...toute une histoire!

http://www.ortie-bio.com/wp-content/uploads/2012/08/ortie-bio-recettes-piquante-purin-bienfaits-tisane-plante-soupe-cheveux-silice-blanche-piqure-antioxydant-naturel-bienfaits-3.jpg

 Originaire de l’Eurasie et naturalisée en Amérique, l’ortie est une plante commune apparaissant au bord des chemins, dans les fossés et les sols riches en nitrates ou en acide urique et qui s'y frotte s'y pique mais ses vertus nous inspirent un gout de reviens-y!


 Voici une vidéo qui illustre ses bienfaits!

vendredi 14 mars 2014

L'ail des ours


 

L'ail des ours

C'est la pleine saison de l'ail des ours...
Profitez-en pour récolter les feuilles de cette plante aux vertus nombreuses et encore plus riches que celles de l'ail.

OU RÉCOLTER ?
On en trouve surtout dans les sous bois humides, l'ail des ours pousse par taches. Sa feuille ressemble un peu à celle du muguet (qui lui, est toxique) cependant la confusion n'est guère possible car l'ail des ours dégage une odeur d'ail très marquée, surtout si vous écrasez une feuille entre les doigts.

QUELLE PARTIE RÉCOLTER ?
On récolte principalement les feuilles, au printemps avant l'apparition des fleurs.

UTILISATION ?
On les consomme fraîches (dans une salade) ou en cuisine. Il est aussi possible de les faire en pesto (le temps de conservation au réfrigérateur est alors environ de 2 mois).
 

PROPRIÉTÉS?
Si les vertus de l'ail commun sont nombreuses (...il stimule l'immunité, favorise la circulation, fait baisser la tension, a une action anti-bactérienne, etc.) celles de l'ail des ours sont encore plus riches.

Très riche en antioxydants, vitamine C et B6, composées sulfureux, etc. l'ail des ours a toutes les qualités de l'ail mais amplifiées, en effet, ses principes actifs sont plus concentrés. Cette plante possède donc un haut pouvoir nettoyant et tonifiant sur l'organisme, de plus elle contribue également à l'élimination des métaux lourds.

à consommer sans modération...



http://fr.wikipedia.org/wiki/Allium_ursinum

jeudi 13 mars 2014

La r'évolution Dijonnaise !

Dijon : une manifestation pour défendre le jardin collectif des Lentillères

 Le samedi 8 mars,  la manifestation de soutien au quartier des Lentillères, partie du grand Dijon, a réuni plus de 600 personnes, un tracteur, un camion, un motoculteur et une salamandre géante dans les rues de Dijon. Le cortège était festif, coloré, déterminé et composé de voisin-e-s, ami-e-s, dijonnais-e-s venu-e-s soutenir les habitant-e-s et jardinier-e-s du quartier en lutte.

 Voici quelques lien pour en savoir plus!

https://lentilleres.potager.org/

 

http://bourgogne.france3.fr/2014/03/08/dijon-une-manifestation-pour-defendre-le-jardin-collectif-des-lentilleres-429295.html 

 Linn-linn

mercredi 12 mars 2014

Et encore une!!!

Une nouvelle jardinière au quartier de la gare!
En attendant les plants chez notre ami Fagg!


Merci pour ce partage!

Linn-linn

dimanche 2 mars 2014

une nouvelle jardinière vient de se joindre à la troupe!

Cet après-midi un bac vient d'être installé au quartier Battant! 
Merci à Véro qui nous a rejoint depuis peu
en nous disant ; mais c'est quand est-ce qu'on jardine par chez vous? 
...mais c'est quand le rêve demande à se réaliser...
et sitôt dit sitôt fait! en un tour de main le bac a vu le jour!
Menthe, ciboule, primevère, estragon, fraisier
 et quelques autres plantes comestibles  prennent place joyeusement
Merci aussi pour ce partage!






samedi 1 mars 2014

En attendant les beaux jours...

En attendant les beaux jours, 
nous remontons un peu le temps...
...le temps de vous conter la ballade des petits  poucets et des petites poucettes,
 qui durant leur promenade avaient semé leurs graines...
...ainsi à leur retour ...trouveront facilement leur chemin...
oui dans cette histoire qui est réelle, il y a aussi des poucettes!
Ils ont planté des pommes de terre psychédéliques, des fraises tagadas et les haricots magiques
Ainsi chemin faisant arrivèrent dans un petit coin de paradis où tout est vert...





...un petit coin de paradis où on trouve de quoi remplir chaque appétit!!!
 ...faim de Lou ...ou appétit d'ogre!!!



Non leur parents ne les ont pas égarés au fin fond d'une forêt lointaine
mais ont été conviés à s’accro-brancher  dans une forêt magique au coeur de la ville!

Quand le Lou et les ogres ont eu leur estomac bien rempli
s'en allèrent se promener dans les airs tralalère tralali!!!
 








Tout en gardant les pieds sur terre ...nous regardèrent de haut!!!

Et en suivant Benoit le maître des accro-branchés ils ont partagé des moments de rêves ....
...de réalité  ...des moments mêlés de prose de poésie et de magie...
...sur le chemin de la découverte ici  sur terre d'un bien beau paradis...
Sous le regard bienveillant du génie des lieux, les enfants ont appris à vivre mieux 
avec la nature, avec le silence du lieu, le bruissement d'ailes ou le froufrou du feuillage...
...la tête pleine de rêveries, rentrèrent chez eux le cœur joyeux...



Ballade des petits incroyables comestibles à la grange Huguenet 
avec l'association Pic et Perches 
dans le cadre des rendez-vous nature de la maison de l'environnement.
Encore merci à tous!