mardi 12 novembre 2013

Retour sur la rénovation de la jardinière des Montboucons




C’était prévu... Nous l’avons fait !

Dimanche dernier, la journée de rénovation de la jardinière, située à la Cité des Montboucons, a réuni plusieurs membres du collectif des Incroyables Comestibles et quelques autres personnes, du quartier ou d’ailleurs : Vincent et Cécile des Incroyables Comestibles de Montbéliard, le collectif du Resto Trottoir qui nous a prêté le matériel pour les boissons chaudes. 

Bon, soyons sincère, une quinzaine d’adultes et une vingtaine d’enfants qui se sont réchauffés sous les deux vitabris prévus pour la journée, avec des gâteaux que nous avions préparé la veille et des boissons chaudes.

Quelques détails sur le déroulement de la journée peuvent rendre compte de cette journée :

Au commencement un ciel chargé de nuages nous arrose d’une pluie fine et glaciale qui n’a pas manqué de nous faire regretter nos gants et bonnets encore laissés au fin fond de nos placards. 


Une fois le matériel installé et quelques panneaux posés pour indiquer le lieu de la manifestation, nous nous retrouvons autour d’une petite motte de terre indiquant ce qu’il reste de la belle jardinière jadis construite… Heureusement, El Mostapha  arrive avec une magnifique jardinière en bois qu’il a construit dans son atelier : - « Ça vous va ? » , dit-il.
- « Et comment que ça nous va, elle est superbe ! » 


Allez, un bon café chaud, un bout de tarte, les discussions et échanges fusent dans tous les sens, l’humour de 
de certains provoque bien des rires et nous font presque oublier nos doigts raidis par le froid.

En attendant les dix neuf sacs de terre que les gros bras sont allé chercher pour remplir la jardinière, certain propose aux enfants des jeux, et une ribambelle de petits lutins s’éparpille gaiement dans les alentours. Nathanaël et d’autres préparent le terrain ; quelques personnes du quartier viennent partager le goûter, se renseignent sur le collectif des Incroyables Comestibles et les actions déjà mises en place.


Ca y est, la terre est arrivée ! Tout le monde s’attelle à remplir la jardinière. Seules, les  adolescentes du quartier ont pris le relais pour servir le goûter. Adultes et enfants comparent la grosseur des vers de terre, prennent la précaution de retirer quelques objets indésirables tels que de vieux clous rouillés et autres morceaux de ferraille. Mais quel est donc cette grosse larve blanche nichée dans la terre ? Larve de hanneton ou de scarabée?   « L’une est appréciable pour le jardin, l’autre fait des dégâts » nous explique un des plus expérienté d'entre nous... mais il est bien difficile pour nous de l’identifier ! Du coup, nous l’avons retiré : qu’elle aille faire sa vie ailleurs !

Dernière étape : la plantation. Là encore grands et petits s’équipent de pelles adaptées à leur taille. Vu la saison, le choix des plants s’est limité aux fraisiers, oseille et framboisiers… en attendant le Printemps !

Et devinez quoi ? Le soleil nous a envoyé une belle lumière en cette fin de journée, juste pour éclairer la nouvelle jardinière.  

Béatrice

1 commentaire:

  1. ce fut un plaisir de partager cette bonne humeur contagieuse.
    A chaque rencontre avec les incroyables comestibles Besançon nous faisons le plein de vitamine C pour la semaine.....Merci à vous Cécile

    RépondreSupprimer